SANS UN BRUIT : JOUR 1

De SAMOSKI Michael
Réalisation : SAMOSKI Michael
Avec : Lupita Nyong'o, Joseph Quinn (VII), Alex Wolff

Durée : 1h 30min
Genre : Epouvante-horreur
Pays : US

Avertissement : Avertissement Jeune Public

[tableau_seances_combine]

En 2018, Sans un Bruit rencontrait un immense succès auprès du public avec une histoire de survie familiale réalisée par John Krasinski dans laquelle son épouse à la ville Emily Blunt tentait de subsister malgré la présence de dangereux extra-terrestres à l’ouï ultradéveloppée. Quelques années plus tard, il revenait avec une suite tout aussi efficace et terrifiante. Mais pour Sans un Bruit : Jour 1, c’est vers le passé que l’objectif de la caméra de Michael Sarnoski – réalisateur de Pig – se tourne.

Au CinemaCon 2024, Lupita Nyong’o (The Walking Dead, Black Panther, Us) était venue présenter ce prequel de la franchise d’horreur post-apocalyptique où elle tient le rôle principal. Elle déclarait alors : « L’échelle de cette histoire est plus grande et plus effrayante que jamais. »

 

 

Et déjà la première bande annonce sortie il y a quelques mois nous donnait un aperçu de l’effroi qui attend les spectateurs et les personnages dans un New York dévasté où les bruits citadins ont laissé place à un silence mortuaire imposé pour survivre. « Stay Quiet. Stay Alive. » peut-on lire sur l’affiche. Mais après avoir vu cette bande-annonce, le mystère autour de l’intrigue planait toujours. Jusqu’à récemment…

« C’est la fin du temps… La fin de l’humanité… La fin de New York… La fin de tout. » Il y a quelques jours, Paramount a dévoilé un nouveau trailer dans lequel on comprend comment Lupita Nyong’o (Sam) rencontre la star de Stranger Things et prochainement de Gladiator 2 Joseph Quinn (Eric).

A New York, la jeune femme et son chat, Frodo, assistent impuissants à l’arrivée des extra-terrestres qui mettent déjà la ville à feu et à sang. Rien que la première bande-annonce ne nous ait déjà montrée. Sa seule chance de survie réside dans le silence. Avec l’aide d’Eric et d’autres survivants, ils mettent en place un plan pour quitter la ville infestée par les extra-terrestres et bombardée par des hélicoptères – sûrement de l’armée – dans l’espoir d’éradiquer l’ennemi venu d’ailleurs.

« Si on reste ici, on est morts. » L’angoisse insoutenable tient à cette fuite qui semble impossible dans une ville en ruine où le moindre bruit peut s’avérer fatal. « Escape from New York » en mode silencieux. Mais la question qu’on se pose tous, c’est bien sûr : est-ce que le chat va survivre ?

Première